nagy-dessins

nagy-dessins

Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix 2018

Denis Mukwege Prix Nobel de la paix 2018.jpg

 

« Je fais partie d’un des pays les plus riches de la planète et pourtant le peuple de mon pays fait partie des plus pauvres du monde »
Du nord-est au sud-est, le sol de la RDC regorge de minéraux précieux. Parmi eux, il y a de l’or, mais aussi du coltan, du cobalt, de la cassitérite… La plupart d’entre eux, que l’on retrouve dans la fabrication de nos produits quotidiens dont les téléphones portables, nourrissent différents conflits dans la région du Kivu depuis deux décennies. « La réalité troublante est que l’abondance de nos ressources naturelles alimente la guerre, source de violence extrême et de la pauvreté abjecte, a expliqué le Docteur Mukwege. Nous aimons tous les belles voitures, les bijoux et les gadgets… J’ai moi-même un smartphone. Ces objets contiennent des minéraux que l’on trouve chez nous souvent extraits dans des conditions inhumaines par de jeunes enfants victimes d’intimidation et de violences sexuelles… Réfléchissez un instant au coût humain de la fabrication de ces objets. Fermez les yeux devant ce drame, c’est être complice ! » En 2014, plus de 40 000 d’enfants travaillaient dans les mines du sud du pays, d’après les chiffres du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

 



15/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres